Joyeux anniversaire Mini Loup

Il y a deux ans en arrière à 9h30 tu sortais de mon ventre par césarienne, pour mon plus grand bonheur décidé d’un comme un accord avec le gynéco car ton grand frère qui était passé par là quelques années avant avait fait trop de dégats…Bref avoir avoir pleurer de panique je suis rentrée en salle d’opération, l’anesthésiste m’a fait une péridurale (autant à Léo je n’avait rien senti, autant là j’ai pleuré tellement il m’a fait mal!!) ton papa est venu me tenir compagnie (même si avec l’oxygène que j’avais je n’ai pas trop fait attention à lui, j’étais dans les nuages^^). deux minutes plus tard tu poussais ton premier cri.

 

20160105_093608

 

Je suis partie en salle de reveil pour 3h et toi tu es partis en couveuse car tu n’arrivais pas à garder ta température, les sages femmes t’ont donné du sucre car tu ne tenais pas ton taux de sucre. Je crois que ton papa est rentré dans ma chambre pour nous attendre tout les deux. Tu est né à 5 jours de ton therme mais je pense que contrairement à ton frère tu serais bien resté plus longtemps dans mon ventre. Au bout de quelques heures tu commencais à inquiété les medecins car tu ne tenais toujours pas ni ta température, ni ton taux de sucre, tu as été en pédiatrie, ils ont voulu te perfusé (pour le sucre) mais ils sont tellement doué dans cet hopital que ces ABRUTIS n’ont pas réussit!!!

 

20160115_093428

 

Pour ma part je t’es vu 30 minutes à 15h, on a essayer de te faire tété mais tu préférais dormir, les super sage femme que j’ai eu on bien voulu te laisser avec moi tout en étant bien emmitouflé, j’étais aux anges mais malgré tout au bout de 30 minutes passé dans mes bras je ne me suis pas senti bien, j’ai vomit et j’ai donc été obligé de te remettre dans ta couveuse. Et tu es repartis en pédiatrie.

 

20160117_161903

 

A 1h25 du matin (le 6) on a toqué à ma porte pour m’annoncer que tu partais à l’hopital americain en néonat à 30 min de l’hopital où j’étais et à 1h de chez moi. Et moi ?? ben pas le choix je suis obligé de rester là! Ton papa est venu te voir, moi je n’avais toujours pas le droit de bouger, je passais mes journées à pleurer et à penser à toi, si j’avais pu sortir de l’hopital sans que personne ne me vois, je l’aurais fait pour venir te rejoindre. Le mercredi soir ils m’ont enfin retiré la poche urinaire (merci la cesarienne) et j’ai enfin eu le droit de me lever^^.

 

20160123_102051

 

Je ne sais pas si c’est moi qui ne suis pas très sensible à la douleur ou si c’est parce que je pensais plus à toi qu’a moi mais j’arrivais à marcher, monter les escalier, je n’avais ABSOLUMENT PAS mal (les sages femmes ont trouvé ça bizarre et elles m’ont donné des anti douleur une fois par jour de peur de se faire « enguirlandé » au lieu de 4 fois par jour si j’avais eu mal.

 

20160206_090514

 

Bref j’ai fait suer mon monde pour pouvoir venir te voir, après avoir signé une décharge j’ai obtenu le droit que ton papa m’enmène te voir. Tu as finalement attéris dans le service de réanimation (l’URIP), Tu étais branché de partout. Tu avais un bon poid (3045kg) et une bonne taille (47cm), tu fesait un peu « tâche » comparer aux autre petits bouchons qui étaient dans le service, qui eux ne fesait même pas 1kg. Même si j’ai pleuré pendant la demi heure où je t’ai vu, ca me fesait du bien de te voir. Le soir je suis retourné à l’hopital où j’avais accouché, car officiellement je n’était pas encore « sortie », le vendredi je suis ressortit juste pour aller te voir et le samedi je suis enfin sortie définitivement de l’hopital.

 

20160114_110337

 

Bien sur étant donné que je voulais t’allaité, l’hopital m’avait prété un tire lait et je devais tirer mon lait toute les trois heures (chose que j’ai très mal vécu car je veux bien me lever 10 fois par nuit pour te donner le sein mais mettre le reveil pour me lever et tirer mon lait ce n’est vraiment pas drole !)  pour pouvoir entretenir la lactation et je devais t’emmener mon lait tout les jours. Ils t’ont fait des tas d’examen, ponction lombaire, tu as eu une sonde urinaire, un masque pour respirer, tu as été intubé, tu as eu un examen du cerveau etc…ils n’ont rien trouvé qui n’allait pas…apparament tu avais atrapé un virus mais ils ne savaient lequel, ils ne savaient pas quand tu l’as contracté, tu as eu jusqu’a 5 medicaments en même temps. Tu es resté 8jours à l’urip puis tu es remonté dans le service de néonat (qui à mon gout était beaucoup plus joyeux). Biensur papa a reprit le travail, moi je devais jongler avec ton grand frère qui avait de l’école et n’avais pas le droit de venir te voir et les 60 km aller et 60km retour qui me séparait de toi. J’ai donc reconduit 10 jours après ma cesarienne et tout a été très bien^^.

 

20160703_183130

 

Tu es resté 15 jours en néonat, tu as appris a têter correctement, il fallait que je te pèse avant et après la tété pour voir combien tu prenais, le reste il te le donnait par sonde gastrique mais très vite tu as retiré les sondes gastrique et comme tu ne voulais plus la remettre, il m’on proposé de te complété au biberon, chose que je ne souhaitai pas trop au début mais si ça pouvais faire que je te ramène à la maison plus vite ca m’allait bien, j’ai donc accepté. Tu n’as jamais confondu le biberon et le sein et biensur tu préférait le sein, car au biberon tu n’avalais quasi rien^^. Un vendredi, ils m’ont dit que si je voulais je pouvais rester le week end, je n’avais pas de vêtement, rien du tout mais mon coeur de maman n’a pas pu refuser. A la fin du week end tu prenais mieux le sein mais ca te fatiguai encore trop pour pouvoir boire toute la quantité que tu devais boire. Le personnel m’a dit que si je voulais que tu prennes mieu le sein je devais rester toute la journée, pour prendre l’habitude je me suis donc débrouillé avec les tatas, papa, les grand mère… pour faire garder ton frère et je montais te voir de 9h à 18h30 (ont en parle des bip bip des machines incessant?!), tu passais tes journées sur moi, car je ne voulais pas te laché le vendredi le medecin m’a demander si je voulais dormir la haut pour voir comment se passait la nuit, je suis donc resté, le samedi matin papa est venu nous rendre visite avec léo, ton frère te voyais pour la deuxième fois et il était fiere de pouvoir te prendre dans ces bras, il ne voyait pas les tuyaux et les fils.

Quand papa est repartit le medecin est arriver et après t’avoir examiné il m’a anoncer que tu pouvais enfin sortir de l’hôpital. Je me suis empréssé d’appeler papa, qui a fait demi tour pour venir nous chercher.

 

IMG_0031

 

 

Aujourd’hui tu as deux ans, tu es une vrai pipelette (hum comme maman?!) tu as eu ta première dents à 3 mois et 3 jours tu as marché à 15 mois et demi, tu es en pleine forme, tu est tétu comme une mule (encore un  trait de caratère de maman ?!), tu adores les calins, les chatouilles, faire la bagarre, tu aimes faire du dada sur le dos de ton frère. Bref aujourd’hui tu as deux ans joyeux anniveraire Enzo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s